Phénomène : Les crânes hurleurs

par Arcanum  -  23 Septembre 2015, 08:00  -  #insolite

Les crânes hurleurs, ces crânes qui ne trouveront jamais le repos éternel; ces fortes têtes qui même dans la tombe, refusent de se taire.... Le crâne a toujours été l'objet de terreurs superstitieuses. Certains peuples y voyaient le siège de l'âme. D'autres buvaient dans ces crânes, pensant ainsi hériter des qualités de leurs adversaires. Les crânes ont également joué un rôle important dans la sorcellerie, pour les sorcières et les magiciens. Il y eut d'ailleurs un procès assez célèbre, celui d'Anne Chattox en 1612. Elle fut accusée d'avoir déterré des crânes dans des cimetières afin de s'en servir pour des rites sataniques. Naturellement, elle fut condamnée à mort et pendue.

Phénomène : Les crânes hurleurs

Dans bon nombre de cas, les crânes hurleurs sont ceux de personnes dont les dernières volontés n'ont pas été respectées. Prenons l'exemple d'Anne Griffiths. Cette jeune femme vivait à Burton Agnes Hall au 17ème siècle, le manoir où vivra plus tard Elizabeth 1ère. Anne Griffiths fut attaquée et battue par des brigands. Au moment de mourir, elle demanda à ce que sa tête soit ensevelie dans le manoir. Mais cette dernière volonté ne fut pas respectée et elle fut enterrée au cimetière du village. Peu de temps après ses funérailles, la maison se mit à retentir de bruits étranges et lugubres, de gémissements affreux, les portes se mirent à claquer toutes seules. On déterra la crâne d'Anne Griffiths et on le scella dans un mur du manoir. Depuis, Burton Agnes Hall connaît la paix.

Phénomène : Les crânes hurleurs

L'histoire de crâne hurleur la plus célèbre est sans doute celle de Bettiscombe Manor, dans le Dorset. Ce château est le berceau de la famille Pinney. Au 18ème siècle, un membre de cette famille partit pour les Indes Occidentales et revint avec un domestique noir. Ce dernier mourut rapidement et fit promettre à son maître qu'il serait enseveli dans sa patrie, une île des Caraïbes appelée Nevis. Mais son maître ne tint pas sa promesse et fit enterrer son serviteur dans le cimetière local. Peu après, des hurlements effroyables sortant de la tombe se firent entendre et terrifièrent le voisinnage. Il fallut exhumer et le rapporter dans la demeure pour avoir un retour au calme. Nous pensons aujourd'hui que la dernière volonté du serviteur a été respectée.

Phénomène : Les crânes hurleursPhénomène : Les crânes hurleurs