Hermès Trismegiste

par Arcana  -  23 Novembre 2015, 10:00  -  #occultisme

Hermès Trismégiste fait partie de la mythologie gréco-égyptienne. On lui a attribué une série de textes appelés "Hermetica" dont les deux plus connus sont : un recueil de traités mystico-philosophiques, "Corpus Hermeticum" et "La Table d'Eméraude".

Hermès Trismegiste

L'histoire d'Hermès Trismégiste

La divinité égyptienne Thot devient Hermès chez les Grecs. Sur la Pierre de Rosette, on peut lire en effet "Hermès Trismégiste est issu de la fusion de Thot et d'Hermès". Hermès Trismégiste est, comme Thot, un rassembleur et un mainteneur. Il est également celui qui a inventé l'écriture, l'astronomie, la culture de l'olivier et la lyre. Peu à peu, Hermès, le dieu, va devenir un personnage mythique. Il y a eu plusieurs Hermès. On dépeint Hermès sous des traits humains. Il aurait vécu trois vies en Égypte : la première vie avant le Déluge pendant laquelle il inventa l'astronomie. Sa deuxième vie lui permit de construire Babel tout en étant médecin et philosophe. Sa troisième vie est une synthèse des deux premières. Il y est expert en alchimie, mais aussi détenteur de trésors fabuleux réunis dans son palais de Kamtar, la cité des magiciens située au milieu du désert. Il a donc un savoir et une sagesse triples. Les différentes doctrines qui ont été répandues sous son nom furent réunies dans le "Corpus Hermeticum".

Le premier Hermès est Thot, son "petit-fils" est Hermès Trismégiste et apparaît à la fin du IIe siècle. Trismégiste signifie "trois fois très grand".

Les écrits attribués à Hermés Trismégiste

Il existerait quarante-deux livres d'Hermès Trismégiste, dont trente-six regroupant la philosophie égyptienne et six qui traitent de la médecine. À la Renaissance, on affirme qu'Hermès Trismégiste est le fondateur de l'alchimie. "La Table d'Émeraude" fait partie des textes les plus célèbres de la littérature concernant l'alchimie. Il est très court et énonce une douzaine de formules obscures, dont la correspondance entre le microcosme et le macrocosme. Cet écrit aurait été découvert dans le tombeau d'Hermès Trsimégiste, gravé sur une tablette d'émeraude.

Elle fut traduite en latin au XIIe siècle et de nombreux alchimistes du Moyen- ge et de la Renaissance la commentèrent. Même après le déclin de l'alchimie au XVIIIe siècle, cette "Table d'émeraude" a continué à être très commentée par les ésotérismes et les occultistes. Hermès Trismégiste était sensé détenir toutes les connaissances. Jusqu'au début du XXe siècle, seules des versions latines de "La Table d'Émeraude" étaient connues. Les plus anciennes dataient du XIIe siècle. On découvrit plus tard les premières versions arabes, dont la première daterait du VIe siècle.

Hermès Trismegiste
Hermès Trismegiste