Phénomène : Stigmates

par Arcana  -  27 Juillet 2016, 09:30  -  #insolite

L'histoire se déroule dans le sud de la France et commence le 1er novembre 1968 vers 3 heures du matin, heure à laquelle le Docteur X, médecin spécialisé en stomatologie, est réveillé par les cris de son bébé de 14 mois. Avec quelques douleurs, parce qu'il s'est blessé à la jambe 3 jours plus tôt en coupant du bois, il se lève et trouve l'enfant très excité, en train de faire des gestes en direction de la fenêtre. A travers les volets, le médecin voit ce qu'il prend pour des éclairs mais n'y prête guère attention et donna un biberon d'eau à son fils. Alors qu'il regagnait sa chambre, il est attiré par le bruit d'un volet mal accroché qui bat dans le vent. Bien que l'orage ait cessé de gronder et la pluie cessée de tomber, les éclairs eux persistent. Curieux, il sort sur sa terrasse : C'est à ce moment que j'ai aperçu deux objets brillants, raconte-t-il, qui émettaient en dessous d'eux une espèce de spot lumineux qui éclairait le sol. Mais en même j'ai cru distinguer des sortes d'antenne qui semblaient aspirer de l'énergie tirée de l'atmosphère d'où ces éclairs !!!

Les objets à première vue stationnaires effectuent alors un mouvement circulaire et se rapprochent : J'ai eu l'impression qu'ils s'alignaient de tel façon à ne former plus qu'un. Il n'y a donc plus qu'un seul disque, face à la fenêtre. Celui-ci continue de s'approcher avec un seul faisceau de lumière blanche. Au bout d'un moment, le disque se renverse en position verticale jusqu'à ce qu'on ne voie plus qu'un cercle posé sur la tranche. Le faisceau de lumière, qui a balayé la maison dans le mouvement de rotation, illumine la façade et le visage du médecin. Celui-ci entend alors une explosion et le disque s'en va, laissant derrière lui une lueur blanchâtre. Le docteur se précipite alors pour réveiller sa femme et tout lui raconter. Puis il s'endort d'un coup continuant à parler dans son sommeil. Sa femme prend des notes : il parle de lui à la troisième personne et se qualifie de témoin comme s'il parlait d'une autre personne. Il raconte aussi que le témoin en question serait amnésique le lendemain mais qu'il retrouvera la mémoire après une chute dans l'escalier. C'est elle aussi qui remarquera que les séquelles d'une blessure reçue pendant la guerre d'Algérie, un déficit moteur du membre supérieur droit et du membre inférieur droit, avaient disparu.

Phénomène : Stigmates

Le lendemain 2 novembre le Docteur X se réveilla sans aucun souvenir de la nuit précédente. Le soir en allant se coucher, alors qu'il emprunte les quelques marches menant à son living, il trébuche, tombe et se cogne la tête. En un instant la mémoire lui revient ! L'aventure du Docteur X aurait pu s'arrêter ici... or, il n'en est rien. Il se trouve que l'expérience vécue par le Docteur X lui a laissé des traces visibles. En effet, 6 jours après les faits, une pigmentation triangulaire rougeâtre apparaît autour du nombril. Le 17 novembre, ce phénomène est parfaitement développé. Mais il n'est pas le seul à être marqué de la sorte : il voit apparaître le même stigmate sur le ventre de son fils ! Durant les 5 mois qui suivirent, ce triangle se dessina chez le fils pendant 3 jours et chez le père pendant une semaine. Sitôt que le triangle se manifestait, il restait rouge puis palissait petit à petit puis se mettait à peler pour laisser ensuite la peau intacte. L'année suivante à la date anniversaire de l'observation, le triangle revenait d'abord sur le fils puis sur le père… Aujourd'hui le phénomène semble avoir définitivement disparu cependant le Docteur X dit le sentir intérieurement.

Phénomène : Stigmates